Mardi 28 Mars 2017

La valeur ajoutée de l'artiste

Une belle idée stratégique c'est comme un diamant brut : il faut remuer de la terre et de la boue pour avoir une chance de la trouver. Quand on l'a sortie de sa terre et qu'on l'a nettoyée à l'eau du réel, on la propose dégrossie à nos clients ; certains n'y voit qu'un caillou, d'autres imaginent déjà un diadème.

Quand le VIA (Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement) nous a demandé de trouver une idée de titre pour l'Exposition Internationale du Design Français qui fera le tour du monde pour présenter 40 chefs d'oeuvres des plus grands designers français, nous leur avons proposé LE FRENCH DESIGN : NO TASTE FOR BAD TASTE. L'idée, acceptée immédiatement dans l'enthousiasme, a été sublimée par Jean-Charles de Castelbajac lui-même.

A la même période, S.T. Dupont nous a demandé de réfléchir à la campagne de communication de ses 145 ans. L'occasion de se souvenir qu'il fut un temps pas si lointain où l'on offrait un Dupont aux jeunes gens pour marquer leur entrée dans la vie adulte. Autour du thème "145 ans d'histoires de famille", nous avons travaillé avec un photographe portraitiste, Olivier Denis, qui, outre le fait qu'il travaille dans son studio en Noir & Blanc argentique, possède cette qualité rare de saisir l'humanité des personnes qu'il photographie, que ce soient des inconnus ou des célébrités.

En l'espace de deux mois, dans notre échoppe stratégique, nous avons eu la chance de voir deux belles idées achetées par nos clients et nous avons eu la chance de les voir interprétées par de grands artistes. Car c'est bien entre les mains d'un artiste de talent qu'une belle idée stratégique révèle pleinement son éclat.

Les autres édito